John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Les densovirus : une « massive attaque » chez les arthropodes Volume 19, numéro 1, Janvier-Février 2015

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
Auteurs
1 Université de Montpellier,
UMR 1333 DGIMI « Diversité,
Génomes et Interactions Microorganismes-Insectes »,
place Eugène-Bataillon,
34095 Montpellier cedex 5, France
2 INRA, UMR 1333 DGIMI,
34000 Montpellier, France
3 EPHE, UMR 1333 DGIMI, 34095 Montpellier cedex 5, France
4 InVivo AgroSolutions, route de Biot, 06560 Valbonne, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : densonucléose, épizooties, diversité virale, barrière intestinale, lutte biologique
  • DOI : 10.1684/vir.2015.0589
  • Page(s) : 19-31
  • Année de parution : 2015

Les densovirus (DV) sont des parvovirus d’arthropodes responsables d’épizooties chez les insectes et les crustacés. Structurellement simples, ces petits virus à ADN présentent une grande diversité de séquences et d’organisations génomiques, diversité probablement sous-estimée au regard des récentes découvertes de ces virus dans des hôtes inattendus. Les densovirus représentent un modèle de choix pour étudier à différentes échelles les interactions virus-hôtes et leurs évolutions. Nous proposons de revisiter les connaissances fondamentales sur les densovirus qui ont essentiellement été établies par des approches mécanistiques et envisageons les nouvelles perspectives d’études permises par des approches plus globales. Pour conclure, nous décrivons les applications possibles de ces virus comme outils biologiques, notamment pour le contrôle de populations d’insectes dits « nuisibles ».