John Libbey Eurotext

Virologie

Virologie

Virologie propose une information de haut niveau à tous ceux pour qui la virologie représente déjà l'essentiel ou une part importante de leur activité : biologistes, cliniciens, pharmaciens, vétérinaires,agronomes, etc.

Essentiellement composée d'articles de synthèse rédigés par les meilleurs cliniciens et chercheurs du domaine, Virologie apporte des données précises et fait le point des connaissances actuelles en tenant compte des publications les plus récentes de la littérature internationale.

Virologie ouvre une section anglaise pour la publication des revues, la "english e-section of Virologie".

Depuis 2015, Virologie est la revue officielle de la Société Française de Virologie.

 

CONSEILS AUX AUTEURS VIROLOGIE                                                                        version pdf

La revue Virologie est destinée aux scientifiques – biologistes, médecins, pharmaciens, vétérinaires – intéressés par l’évolution rapide de la virologie et ses implications. Les textes doivent permettre de parfaire les connaissances de chacun dans tous les domaines de la virologie (humaine, animale, végétale, environnementale, fondamentale, appliquée...) et être accessibles au plus grand nombre, notamment à ceux qui ne sont pas spécialistes du sujet.
Virologie publie en français des articles de synthèse (revues), des comptes rendus de congrès, des présentations de cas et des éditoriaux et a ouvert une section anglaise de revues.

Les revues peuvent être fournies :
1. en français : la revue sera publiée dans Virologie, versions papier et en ligne ;
2. avec une traduction en anglais : la version anglaise sera alors publiée en open access gratuit sur le site ;
3. en anglais uniquement, avec un open access facultatif payant au prix de 300 €.

Modalités de règlement des articles en open access payant : merci de remplir le formulaire et d'effectuer le règlement en ligne sur le lien suivant : http://charges.jle.com/vir_open_access_fr.
La disponibilité de l'article sera effctuée dans les jours suivants.

Les articles sont indexés Embase/Excerpta Medica, Index Copernicus, Science Citation Index Expanded, Biosis Previews, Google Scholar, Scopus.

Pour donner à la revue l’homogénéité nécessaire, nous demandons aux auteurs de bien vouloir respecter les impératifs de présentation des articles.

RECOMMANDATIONS D'ORDRE ÉTHIQUE

– Les auteurs : l’auteur principal est celui qui a apporté une contribution substantielle à la conception et à la rédaction du manuscrit. Dans l’hypothèse où certaines des illustrations seraient réalisées par des tiers, qu’elles aient déjà été publiées ou non, il s’engage à fournir avec le manuscrit l’ensemble des autorisations nécessaires à leur intégration dans son article. En soumettant ce dernier, il assure la rédaction de Virologie que toutes les dispositions ont été prises lors du recueil de données expérimentales et cliniques pour être en conformité avec les obligations légales et la charte d’Helsinki (il s’engage notamment à avoir recueilli le consentement éclairé du patient). Le moment venu, l’auteur principal signe et renvoie la cession de droits d’auteur.

– Liens d’intérêts : les auteurs s’engagent tous à informer la rédaction de Virologie sur leurs éventuels liens d’intérêts. Une déclaration de lien d’intérêt leur sera envoyée au moment des épreuves, où il leur sera demandé de mentionner les intérêts financiers, essais cliniques, interventions ponctuelles ou relations familiales susceptibles d’influencer leurs jugements professionnels.

INSTRUCTIONS COMMUNES À TOUTES LES RUBRIQUES

Les manuscrits, en français ou en anglais, sont adressés par courriel à l’un des rédacteurs associés :

David Gilmer, Institut de biologie moléculaire des plantes, 12, rue du Général-Zimmer, 67084 Strasbourg, France <david.gilmer@ibmp-cnrs.unistra.fr>
Nicolas Lévêque, Laboratoire de virologie et mycobactériologie, CHU de Poitiers, Bât. UBM, 2 rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France
<nicolas.leveque@chu-poitiers.fr>
Renaud Mahieux, ENS Lyon, CIRI U1111, CNRS UMR5308, 15, parvis René-Descartes 69342 Lyon, France <renaud.mahieux@ens-lyon.fr>
Sébastien Nisole, Institut de recherche en infectiologie de Montpellier (IRIM), CNRS UMR9004, 1919 route de Mende, 34293 Montpellier cedex 5, France <sebastien.nisole@inserm.fr>
Étienne Thiry, Virologie vétérinaire et Maladies virales animales, DMI, Université de Liège, Boulevard de Colonster, 20, B43b,
   B4000 Liège, Belgique <etienne.thiry@ulg.ac.be>
– Noël Tordo, Unité de stratégies antivirales, Institut Pasteur, 25, Rue du Dr-Roux, 75724 Paris cedex 15, France / Institut Pasteur de Guinée
Université Gamal Abdel Nasser, Conakry Guinée <ntordo@pasteur.fr>
– Astrid Vabret, Laboratoire de virologie, CHU de Caen, Avenue Georges Clémenceau, 14000 Caen, France <vabret-a@chu-caen.fr>

Une fois accepté pour publication, le manuscrit (accompagné éventuellemt, dans le cas d'une revue, de sa traduction en français ou en anglais), sera adressé par l'auteur au rédacteur sous la forme d’un fichier informatique Word.

• LES ÉDITORIAUX doivent faire le point sur un sujet et mettre en perspective le ou les articles de synthèse qui y sont consacrés. Ils doivent comporter au maximum 5 pages dactylographiées et 10 références bibliographiques.

• LES REVUES ont pour but de présenter une mise au point des connaissances, de souligner les acquisitions récentes, de mettre en perspective leurs implications et, enfin, d’attirer l’attention sur les questions non encore résolues. Elles sont écrites par des acteurs actifs du domaine traité qui intègrent leurs propres résultats à la synthèse traitée.

– Les articles ne doivent pas excéder 15 pages dactylographies.
– Ils doivent comporter un titre en français et un en anglais, ainsi qu’un résumé en français (200 mots) et un en anglais (150 mots), informatifs, accompagné de 3 à 5 mots clés en français et en anglais.
– Un paragraphe introductif doit permettre au lecteur d’acquérir les notions de base nécessaires à la compréhension de l’article.
– Le nombre d’illustrations, tableaux, encadrés ou figures doit être d’au moins 5 (sauf accord préalable avec le comité de rédaction).
– Les références bibliographiques ne doivent pas prétendre à l’exhaustivité mais plutôt à la sélectivité : leur nombre est strictement limité à 50 (sauf accord préalable avec le comité de rédaction).
– Les intertitres doivent être courts (maximum 18 signes).
– Il est recommandé de concevoir les articles sous une forme rédactionnelle ne comportant pas plusieurs classifications (chapitres, sous-chapitres, etc.).

• LES POINTS DE VUE ont vocation de permettre la publication de textes plus polémiques qui revisitent les dogmes, réexaminent des données et leur interprétation, ou proposent de nouvelles théories. Ces points de vue seront relus par un ou plusieurs rédacteurs associés qui décideront si leur contenu mérite publication. Comme tout autre article publié dans Virologie, ils devront être argumentés et s’appuyer sur une liste de références adéquates. La décision finale de publication dépendra essentiellement de l’intérêt du contenu pour l’ensemble du lectorat de Virologie et donc de sa capacité à alimenter un échange conceptuel d’intérêt général.

• LES CAS-IMAGES rapportent des observations présentant un intérêt particulier. II s’agit d’observations de qualité aussi bien histologiques que microscopiques, cliniques, épidémiologiques. Ils sont composés d’une figure accompagnée d’une légende et d’une description de moins d’une page. Le nombre de références doit être de 3 au maximum.

 LES NOTES TECHNIQUES sont conçues comme des revues brèves faisant le point sur une technique ou un ensemble de techniques récentes ayant un impact particulier dans le développement des recherches ou de certaines pratiques en virologie. Elles ne doivent pas excéder 10 pages dactylographiées ni contenir plus de 4 tableaux ou figures. Le nombre de références ne devrait pas excéder 15. Elles doivent être accompagnées d’un résumé en français et en anglais.

• LES BRÈVES (une à deux pages dactylographiées) font brièvement état d’une nouvelle virologique importante (se référer pour la présentation aux brèves déjà publiées dans la revue).

• LE COURRIER se réserve la possibilité de publier des courtes lettres de lecteurs (maximum 1 page dactylographiée), attirant l’attention sur un point particulier ou commentant un article déjà paru. Elles comporteront un titre en français et un en anglais pour le sommaire et pour fins de références. Ces titres ne devraient pas excéder 65 signes (en cas de dépassement, joindre un titre court, inférieur à 65 signes, qui figurera sur le sommaire de couverture). Le comité de rédaction se réserve le droit de faire paraître cette lettre dans la section Vie de la discipline sans indexation ni mention au sommaire.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Les références bibliographiques seront classées dans leur ordre d’apparition dans le texte et seront appelées dans le texte par leur numéro placé entre crochets. Pour leur mise en forme selon les instructions à suivre dans Virologie, vous avez la possibilité d’utiliser les logiciels Endnote (http:// endnote.com/downloads/style/virologie) ou Zotero (http://www.zotero.org/).

• Pour les articles de revues : noms de tous les auteurs en minuscule, suivis des initiales de leurs prénoms en capitale. Titre de l’article (dans la langue d’origine). Nom de la revue en italique et abrégé selon le style de l’Index Medicus (pas de ponctuation après les abréviations), année ; volume : première et dernière page de l’article. Exemple :
1. Eloit M. Heurs et malheurs du séquençage à haut débit en virologie. Virologie 2014 ; 18 : 11-21.

• Pour les articles de livres : noms de tous les auteurs en minuscule (avec capitale initiale), suivis des initiales de leurs prénoms en capitale, titre de l’article (dans la langue d’origine). In : noms et initiales des « editors ». Titre du livre. Ville : nom de l’éditeur, année de publication : première et dernière page de l’article. Exemple :
3. Palese PA, Shaw ML. « Orthomyxoviridae: the viruses and their replication ». In : Knipe DM, Howley PM (eds). Fields virology. Philadelphia, PA: Lippincott Williams & Wilkins Publishers, 2007, p. 1647-89.

• Pour les livres : noms de tous les auteurs. Titre du livre. Ville : nom de l’éditeur, année de publication : numéro de page. Exemple :
4. Davison F, Nair V (eds). Marek’s disease: an evolving problem. London : Elsevier Academic Press, 2004.

• Pour les nouvelles ou nouvelles brèves parues dans Virologie, la référence est intégrée au texte, indiquant, entre parenthèses, le numéro, le volume, la première page. Exemple : (Virologie, no 4, vol. 8, p. 581)

ILLUSTRATIONS

La rédaction de Virologie souhaite que chaque article soit largement illustré d’au moins 5 figures, tableaux, clichés photographiques (résolution minimale de 300 dpi).
Les illustrations seront fournies sur pages séparées au format jpeg ou tiff, accompagnées de légendes, et seront appelées dans le texte. Pour les tableaux ou figures reproduits sans modification, indiquer les références exactes (auteurs, titre de l’ouvrage, éditeur...) et joindre l’autorisation de reproduction par l’auteur et l’éditeur. Les illustrations seront numérotées en chiffres arabes et les tableaux en chiffres romains.

ABRÉVIATIONS

La revue Virologie étant une revue pluridisciplinaire, les auteurs doivent éviter les abréviations. Tout sigle ou abréviation doit être explicité à sa première apparition dans le texte. Les abréviations des virus utilisées sont celles de l’ICTV (Comité international de classification des virus).

Nous remercions les auteurs de leur contribution à la revue.