John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Tumeurs solides après greffe de cellules souches hématopoïétiques Volume 4, numéro 5, Septembre-Octobre 1998

Auteur

Les tumeurs solides sont des complications rares survenant après transplantation de cellules souches hématopoïétiques autologues ou allogéniques. Les principaux éléments concernant l'épidémiologie et les facteurs de risque de ces cancers secondaires sont résumés. Après allogreffe de moelle, une étude internationale récente a permis de recueillir des données sur près de 20 000 patients. Quatre-vingts cas de tumeurs solides ont été analysés. Le nombre de 80 cas est statistiquement supérieur à celui attendu dans une population de référence (de même âge, sexe, et pays) puisque le nombre attendu est de 2,7 cas. L'incidence cumulative du risque de tumeur solide est de 2,2 % à 10 ans et de 6,7 % à 15 ans. Des études récentes montrent que le risque de développer une tumeur solide est aussi notable après greffe de cellules souches hématopoïétiques autologues. Des études plus approfondies de grands groupes de patients sont cependant nécessaires pour pouvoir analyser l'incidence et les facteurs de risque de ces complications après autogreffe.