John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Rétrospective de la prise en charge des lymphomes T : 10 ans de recul Volume 26, supplément 6, Décembre 2020

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteur
CHU Haut-Lévêque, Pessac, France
* Tirés à part

Bien que peu fréquents (10 à 15 % de l’ensemble des lymphomes non hodgkiniens), les lymphomes T périphériques (LTP) ont habituellement un mauvais pronostic et constituent toujours un challenge thérapeutique. Les récents progrès réalisés ces 10 dernières années ont permis une meilleure identification histologique et moléculaire de certaines entités, ainsi qu’une approche thérapeutique ciblée, notamment par l’utilisation d’anticorps monoclonaux en monothérapie ou en association à la chimiothérapie. Cet article, sans être exhaustif, fait le point sur les avancées les plus significatives et les perspectives thérapeutiques.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International