JLE

Hématologie

MENU

Les anticorps monoclonaux conjugués dans le myélome multiple Volume 27, supplément 3, Juin 2021

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
Service d’hématologie, CHU Lille, université de Lille, Lille, France
* Tirés à part

Les immunothérapies ciblant le B-cell maturation antigen (BCMA) se sont développées de façon rapide et importante dans le myélome multiple (MM) ces dernières années. Elles incluent les cellules T à récepteur antigénique chimérique (CAR-T), les anticorps bispécifiques et les anticorps monoclonaux conjugués (ADC pour antibody-drug conjugate). Dans cet article, nous discutons des principales données cliniques et biologiques existantes sur les ADC. Le premier de classe, le belantamab mafodotin, est un anticorps monoclonal ciblant le BCMA, conjugué au monométhyl auristatine F. L’essai DREAMM2 a permis son approbation par la Food and Drugs Administration et l’Agence européenne du médicament, ce qui en fait la première immunothérapie ciblant le BCMA accessible pour le traitement du MM. Ce médicament est actuellement accessible en France dans un programme de post-autorisation temporaire d’utilisation. Son administration se fait toutes les trois semaines par voie intraveineuse, et nécessite une connaissance précise de ses effets secondaires, notamment ophtalmologiques, afin d’optimiser la prise en charge des patients.