John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Le virus G/GBV-C : de l'hépatologie à l'hématologie Volume 2, numéro 6, Novembre - Décembre 1996

Auteurs
Institut national de la transfusion sanguine, Paris.

Un virus à ARN, désigné comme le virus de l'hépatite G, a été récemment identifié. Sa répartition apparaît ubiquitaire. La prévalence du virus chez les donneurs de sang est élevée (entre 1 et 5 % selon les pays). La transmission du virus est parentérale et l'infection peut s'associer à une hépatite aiguë ou chronique. Cependant, la plupart des sujets infectés sont porteurs chroniques du virus sans développer de pathologie hépatique. La responsabilité du virus dans quelques cas d'hépatite fulminante est très controversée.