John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

La nouvelle classification des tumeurs des tissus hématopoïétiques et lymphoïdes de l'OMS : hémopathies lymphoïdes, histiocytaires et mastocytaires Volume 8, numéro 1, Janvier - Février 2002

Auteur
Service central « Jacques-Delarue » d'anatomie et de cytologie pathologiques (Pr J. Audouin), Hôtel-Dieu, 1, place du Parvis-Notre-Dame, 75181 Paris cedex 04.

L'OMS vient de publier la nouvelle classification proposée pour les néoplasies développées à partir des tissus hématopoïétiques et lymphoïdes. Dans le présent article, la classification et ses principes sont brièvement rapportés et comparés aux classifications antérieures, montrant une continuité et une grande similitude avec les entités initialement décrites dans la classification de Kiel actualisée, puis dans la classification dite REAL. Les lymphomes sont distingués en lymphomes dérivés de précurseurs B et T (leucémies aiguës et lymphomes lymphoblastiques) et en lymphomes à cellules matures (ou périphériques) de type B ou T. Ces différentes entités sont classées selon quatre types de courbes de survie pour apprécier leur évolutivité et donc leur pronostic. La maladie de Hodgkin, dont l'origine lymphoïde B est montrée, mérite le nom de lymphome et les différentes variétés sont discutées. À côté des proliférations lymphoïdes, les classifications des néoplasies développées aux dépens d'histiocytes et de cellules dendritiques, et de mastocytes sont également présentées. Ainsi se trouve complétée la présentation de cette classification de l'OMS, commencée dans un récent numéro de la revue par l'étude des proliférations myéloïdes par G. Flandrin.