John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Réplication des géminivirus : le mécanisme du cercle roulant chez les plantes Volume 12, numéro 2, Mars-Avril 2008

Auteurs
Institut des sciences du végétal, CNRS, 91198 Gif-sur-Yvette

Les géminivirus sont des virus à ADN simple brin circulaire qui infectent de nombreuses plantes dans toutes les régions du monde. Leur génome est répliqué par le mécanisme du cercle roulant qui permet la synthèse asymétrique de l’ADN. Ce mécanisme a été décrit en détail pour des réplicons d’origine procaryotes, mais est aussi utilisé par des réplicons eucaryotes. La protéine virale Rep est essentielle dans ce processus, elle associe trois fonctions indispensables pour la réplication : reconnaissance de l’origine de réplication virale, clivage de l’origine de réplication pour former une amorce nécessaire à la synthèse de l’ADN, et une activité hélicase réplicative. De plus, en s’associant à différentes protéines de l’hôte, Rep interfère avec le cycle cellulaire pour produire un environnement favorable à la production du virus. Des progrès récents ont été réalisés concernant la mise en évidence de l’activité hélicase de la protéine Rep et la structure tertiaire de son domaine N-terminal. Ce sont ces deux aspects que nous présenterons plus en détail en relation avec le mécanisme de réplication du cercle roulant.