John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

L’entrée du virus de l’hépatite C dans ses cellules cibles Volume 12, numéro 2, Mars-Avril 2008

Auteurs
Institut de biologie de Lille, CNRS-UMR8161 Laboratoire Hépatite C, 1, rue Calmette, BP 447, 59021 Lille
  • Mots-clés : virus de l’hépatite C, entrée virale, glycoprotéines d’enveloppe, facteur d’entrée, processus multiséquentiel
  • DOI : 10.1684/vir.2008.0163
  • Page(s) : 105-16
  • Année de parution : 2008

Pour initier son cycle infectieux, une particule virale doit d’abord traverser la membrane plasmique de la cellule hôte afin d’atteindre les composants cytosoliques et nucléaires nécessaires à sa réplication. Pour un virus enveloppé, cela implique une liaison à la membrane plasmique suivie par une migration du virion vers un microdomaine ou une vésicule d’endocytose où les enveloppes virale et cellulaire vont fusionner. Le mécanisme exact par lequel le virus de l’hépatite C (HCV) entre dans ses cellules cibles, les hépatocytes, reste à élucider. Néanmoins, les données accumulées jusqu’à ce jour indiquent que le mécanisme d’entrée du HCV est un processus lent et complexe faisant intervenir plusieurs facteurs d’entrée. Dans une première étape, le virion s’attacherait à la surface cellulaire par l’intermédiaire des glycosaminoglycanes et du récepteur des lipoprotéines de faible densité. Cet événement serait ensuite suivi par une série d’interactions avec le récepteur scavenger de classe B et de type I, la tétraspanine CD81 et une protéine des jonctions serrées Claudine 1, 6 ou 9. Dans cette revue, nous avons résumé l’essentiel des connaissances accumulées sur les étapes d’entrée du HCV dans ses cellules cibles.