John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Le virus de la fièvre aphteuse Volume 4, numéro 5, Septembre - Octobre 2000

Auteurs
  • Mots-clés : Picornavirus ­ Fièvre aphteuse.
  • Page(s) : 393-404
  • Année de parution : 2000

La fièvre aphteuse, après avoir été longtemps le principal fléau de la santé animale, est en passe de devenir une maladie du passé, du moins en Europe. La vaccination, efficace mais coûteuse et pas totalement dénuée de dangers, a été arrêtée en 1991 dans l'ensemble des états de l'Union européenne. Cependant, les recherches sur ce virus responsable, l'un des plus anciennement étudiés, tant sur le plan de la virologie fondamentale que sur celui de la santé animale, n'ont de cesse d'approfondir certains aspects encore mal connus de la biologie, notamment la pénétration dans la cellule, la traduction de l'ARN viral, la réplication et l'assemblage de la capside. Ces différents aspects sont passés en revue. L'essor des biotechnologies a permis le développement de nouveaux vaccins, sinon plus efficaces, du moins parfaitement maîtrisés sur le plan innocuité. Les possibilités de mutation intrinsèques à ce virus constituent toujours un obstacle majeur à son éradication.