John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Détournement d’ARNt cellulaire par le VIH1 Volume 12, numéro 2, Mars-Avril 2008

Auteur
Laboratoire d’enzymologie et biochimie structurales, CNRS, 1, avenue de la Terrasse, 91190 Gif-sur-Yvette
  • Mots-clés : VIH1, ARNt Lys, amorce, transcription inverse, lysyl-ARNt synthétase
  • DOI : 10.1684/vir.2008.0155
  • Page(s) : 95-103
  • Année de parution : 2008

Le virus de l’immunodéficience humaine de type 1, le VIH1, est un rétrovirus dont le génome est composé de deux molécules d’ARN simple brin. La transcriptase inverse codée par le VIH1 utilise l’ARNt 3 Lys de la cellule hôte pour amorcer la transcription inverse de son génome ARN en ADN proviral. Cet ARNt est encapsidé dans les virions au cours de l’étape de bourgeonnement. Les mécanismes moléculaires impliqués dans le détournement, au profit du virus, de molécules de la cellule hôte seront décrits.