John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

2C protein of Enterovirus: key protein of viral replication and antiviral target Volume 27, numéro 3, Mai-Juin 2023

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
1 AFMB, CNRS UMR 7257, Aix-Marseille Université, Case 925, 163 av. de Luminy, 13288 Marseille cedex 09, France
2 Unité des Virus émergents (UVE), Aix-Marseille Université, IRD 190,Inserm 1207, Marseille, France
3 Laboratory of Applied Biotechnology (LBA3B), Azm Center for Research in Biotechnology and its Applications, EDST, Lebanese University, Tripoli 1300, Lebanon
4 Department of Biology, Faculty of Sciences 3, Lebanese University, Michel Slayman Tripoli Campus Ras Maska, Tripoli 1352, Lebanon
5 Aix-Marseille Université, CNRS, Institut de Chimie radicalaire (ICR) UMR7273, Équipe Pharmaco-chimie radicalaire, Faculté de Pharmacie, 27 bld Jean Moulin, CS30064, 13385 Marseille cedex 05, France
* Correspondance : K. Barral
# The authors contributed equally.

Protéine 2C d’Entérovirus : protéine clé de la réplication virale et cible antivirale. Les entérovirus (EV) comprennent de nombreux agents pathogènes humains de plus en plus préoccupants en matière de santé publique. Ces EV sont souvent associés à des manifestations cliniques bénignes, mais peuvent entraîner des complications graves telles que des encéphalites, des méningites, des pneumonies, des myocardites et des poliomyélites. Malgré d’importantes avancées, il n’existe pas de thérapie antivirale approuvée pour le traitement des infections à entérovirus. De par la grande diversité génotypique des EV, des molécules ciblant des protéines virales fortement conservées peuvent être envisagées pour le développement d’antiviraux pan-EV. À cet égard, l’ATPase/hélicase 2C, qui est une protéine non structurale hautement conservée chez les EVs, possède des fonctions essentielles à la réplication virale, et s’avère donc une cible antivirale attractive. De récentes études fonctionnelles et structurales sur la protéine 2C ont permis l’identification de molécules démontrant une activité anti-EV ex vivo et associées à des mutations de résistance sur la séquence codante de la protéine 2C. Cette revue présente un état des lieux des connaissances actuelles sur la protéine 2C dans une perspective de cible antivirale et sur le mode d’action d’inhibiteurs spécifiques de cette cible thérapeutique.