JLE

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Revascularisation myocardique chez le patient diabétique de type 2 en 2012 Volume 24, numéro 8, Octobre 2012

Auteurs
Hôpital Lariboisière, département de cardiologie, unité de prise en charge de la maladie coronaire, 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris, France

La mortalité cardiovasculaire reste la première cause de décès chez les patients diabétiques. Le traitement médical et l’équilibre glycémique restent les éléments fondamentaux du traitement de la cardiopathie ischémique. L’angioplastie est le mode de revascularisation privilégié en cas de syndrome coronaire aigu, notamment en cas d’infarctus du myocarde, avec un arsenal pharmacologique qui s’est considérablement étoffé ces dernières années. La connaissance et l’emploi d’un environnement antithrombotique adéquat sont fondamentaux. Concernant la revascularisation programmée, la chirurgie « tout artérielle » de pontages coronaires et l’angioplastie coronaire sont deux techniques complémentaires qui permettent de proposer, en fonction de l’anatomie coronaire (SYNTAX score) mais aussi des comorbidités (EuroSCORE), la meilleure option possible chez des patients qui bénéficieront souvent des deux techniques au cours de leur vie.