John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Prise en charge de l’hypertension artérielle de l’adulte Volume 25, numéro 5, Septembre-Octobre 2013

Auteurs
Société française d’hypertension artérielle, 5, rue des Colonnes-du-Trône, 75012, Paris, France

Pour améliorer la prise en charge de l’HTA dans la population des sujets vivant en France, la Société Française d’HTA propose une mise à jour en 2013 des recommandations pour la prise en charge de l’HTA de l’adulte. Ce texte a été conçu pour être utile à la pratique dans une forme synthétique afin de permettre sa bonne lisibilité. Son objectif est d’obtenir une large diffusion auprès des professionnels de santé et de la population des sujets traités. Une évaluation sur son impact auprès des professionnels de santé et sur les objectifs de santé publique sera mise en œuvre. Ces recommandations comportent 15 conseils à appliquer au cours de 3 périodes observées dans le suivi d’un hypertendu.

Avant de débuter le traitement : 1) Confirmer le diagnostic, avec mesures tensionnelles en dehors du cabinet médical. 2) Mettre en place les mesures hygiénodiététiques. 3) Réaliser un bilan initial. 4) Organiser une consultation d’information et d’annonce de l’HTA.

Plan de soin initial (6 premiers mois) : 5) Objectif principal : contrôle de la pression artérielle dans les 6 premiers mois (PAS : 130-139 et DBP < 90 mmHg). 6) Privilégier cinq classes d’antihypertenseurs qui ont démontré une prévention des complications cardiovasculaires chez les hypertendus. 7) Choix individualisé du premier traitement antihypertenseur, tenant compte notamment de la persistance. 8) Privilégier les bithérapies (fixes) en cas d’échec de la monothérapie, puis une trithérapie si nécessaire. 9) S’assurer de la bonne tolérance.

Plan de soin à long terme : 10) HTA non contrôlée à 6 mois sous trithérapie : avis spécialisé après avoir vérifié la bonne observance et l’HTA en dehors du cabinet médical. 11) En cas d’HTA contrôlée, visite tous les 3 à 6 mois. 12) Dépister la mauvaise observance des traitements antihypertenseurs. 13) Favoriser la pratique de l’automesure tensionnelle. 14) Après 80 ans, objectif PAS < 150 mmHg modulé sans dépasser 3 antihypertenseurs. 15) Après complication cardiovasculaire, ajustement des traitements et maintien de l’objectif tensionnel.

Avec la diffusion de ces recommandations et leur mise en application, il est souhaité que 70 % des sujets hypertendus traités soient contrôlés pour leur pression artérielle en 2015 en France.