JLE

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

La thrombose asymptomatique en orthopédie : outil méthodologique ou critère intermédiaire ? Volume 14, numéro 6, Juin - Juillet 2002

Auteurs
département anesthésie-réanimation, hôpital Maison-Blanche, 51092 Reims cedex.

Les thromboses veineuses diagnostiquées par la phlébographie (TVP phl.) ne témoignent que des risques temporaires de l'opéré. Leurs caractéristiques, tels leur date de naissance, leur mécanisme, leur distribution dans les axes veineux sont propres à chaque acte chirurgical. Pour une même intervention, leur incidence est variable selon les centres, dépendante de la technique opératoire et du programme de rééducation autorisé. Comptabiliser les TVP phl. en fin d'hospitalisation reste le critère traditionnel pour comparer deux schémas de prévention alors qu'on ne sait toujours pas si c'est une d'entre elles, ou une autre, qui évaluera sous l'influence d'un déterminisme encore inconnu vers l'occlusion veineuse et l'embolisation responsables des rares accidents cliniques. Ces derniers, 5-15 fois moins nombreux, s'expriment pendant 1-3 mois après la chirurgie. Leur prévalence n'est pas centre-dépendante mais semble corrélée aux facteurs de risques permanents du patients et/ou à la pérennité des facteurs de risque temporaires comme l'absence de déambulation avec appui plantaire. Pouvoir isoler les quelques individus à risque clinique au sein d'un groupe à haut risque de TVP phl., comme l'orthopédie, permettrait d'utiliser pour ces seuls patients un schéma de prévention à risques et/ou coût accrus.