JLE

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

La leptine et l’angiogenèse Volume 16, numéro 5, Mai 2004

Auteurs
Inserm U586, Institut Louis Bugnard, hôpital de Rangueil, 1, avenue Jean Poulhès, 31403 Toulouse cedex 04, France Institut fr Kardiovaskuläre Physiologie, Klinikum der JWGoethe Universität, D‐60 596 Frankfurt\Main, Allemagne

La leptine est une cytokine sécrétée principalement par l’adipocyte, mais également par le placenta et l’estomac. En dehors de son rôle dans le contrôle de la prise alimentaire et de l’équilibre énergétique, elle exerce des effets biologiques très diversifiés. La leptine stimule les processus angiogéniques tant in vitro qu’ in vivo en agissant directement sur les différentes étapes du processus angiogénique. Elle augmente également la production de facteurs pro‐angiogéniques tels que le facteur de croissance vasculaire (VEGF) et le facteur de croissance des fibroblastes de type 2 (FGF‐2). Les inducteurs de l’angiogenèse tels que l’hypoxie et l’inflammation stimulent l’expression de la leptine dans les tissus producteurs. L’implication directe de la leptine dans le déclenchement de l’angiogenèse physiologique et\ou pathologique reste à établir.