JLE

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Inhibiteurs spécifiques de la Cox-2 et hémostase Volume 14, numéro 3, Mars 2002

Auteurs
service de médecine interne, hôpital Claude-Huriez, centre hospitalier régional et universitaire, 59037 Lille cedex.

La présence de la cyclo oxygénase-1 (Cox-1) au niveau de la muqueuse gastrique explique l'absence de toxicité digestive des anti-inflammatoires non stéroïdiens inhibiteurs spécifiques de la Cox-2. En revanche, via l'inhibition de la Cox-2 ils diminuent la synthèse de prostacycline vasculaire et pourraient modifier la balance entre les eicosanoïdes prothrombotiques et antithrombotiques. L'effet antiagrégant plaquettaire est dépendant de l'inhibition de la Cox-1 ; de ce fait les inhibiteurs spécifiques de la Cox-2 n'ont pas cette propriété antithrombotique. Les patients qui ont des facteurs de risque vasculaire doivent être mis sous aspirine dans un but de cardioprotection. L'association inhibiteurs spécifiques de la Cox-2 et aspirine réduit, mais pas complètement, le bénéfice gastroduodénal des anti-Cox-2. De plus, la prescription concomitante d'AINS conventionnels peut avoir un effet antagoniste de l'inhibition irréversible de l'agrégation plaquettaire induite par l'aspirine par un mécanisme compétitif. Ce risque n'existe pas en cas de prescription concomitante anti-Cox-2 et aspirine.