John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Contre-indications, effets secondaires et précautions d’usage de la compression médicale dans les affections veineuses des membres inférieurs Volume 31, numéro 6, Novembre-Décembre 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteur
Selurl Philangio, Médecine vasculaire, 30, place Louis Jouvet, 38100 Grenoble, France
* Tirés à part
  • Mots-clés : compression, effets secondaires, matériovigilance
  • DOI : 10.1684/stv.2019.1093
  • Page(s) : 243-53
  • Année de parution : 2019

La compression médicale par bas, bandes ou dispositifs de pressothérapie dans les affections veineuses des membres inférieurs a pour principale contre-indication absolue l’artériopathie oblitérante jugée sur un indice de pression systolique (IPS) < 0,6, et elle n’est que relative à partir de 0,6. Les effets secondaires sévères, compressions nerveuses ou nécroses cutanées, sont exceptionnels et le plus souvent en rapport avec une mauvaise utilisation ou surveillance du dispositif. Les effets indésirables bénins, majoritairement des intolérances à la pression ou des lésions d’irritation, seraient fréquents selon les études cliniques, alors que les registres de matériovigilance n’enregistrent encore que peu de cas.