JLE

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Apports du modèle expérimental d’endo-cardite bactérienne Volume 9, numéro 5, Mai 1997

Auteur
service de médecine interne, INSERM U. 13, hôpital Bichat-Claude-Bernard, 75877 Paris Cedex 18.

Le modèle d’endocardite bactérienne expérimentale chez le lapin a été introduit dans les années 70. Le but de cet article est de rapporter quelques exemples d’expériences réalisées sur ce modèle avec plusieurs espèces bactériennes dans différentes perspectives : approcher les principaux mécanismes physiopathologiques impliqués dans cette infection, définir les conditions d’activité in vivo des antibiotiques, établir la valeur prédictive sur l’activité in vivo d’un certain nombre de paramètres in vitro, notamment la vitesse de bactéricidie, et de paramètres pharmacocinétiques (diffusion de l’antibiotique dans les végétations, demi-vie d’élimination, liaison aux protéines), définir les possibilités offertes par les associations d’antibactériens et, enfin, étudier in vivo les potentialités de nouvelles molécules mais aussi leurs limites en termes pharmacocinétiques et d’émergence de la résistance sous traitement, pour en établir les risques et les moyens de la limiter par des associations antibiotiques.