JLE

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Anévrismes acquis de l’aorte abdominale Volume 9, numéro 5, Mai 1997

Auteur
INSERM « Remodelage cardiovasculaire » CHU Xavier-Bichat, Paris.

Les anévrismes acquis de l’aorte abdominale sont des maladies de la perte de fonction de contention du sang des parois artérielles. Ils sont en rapport avec une protéolyse de la matrice extracellulaire, en particulier élastique. Cette protéolyse est le fait de métalloprotéases et de serine protéases biosynthétisées par les cellules inflammatoires et les cellules vasculaires elles-mêmes. Sous l’effet de la contrainte hémodynamique tensionnelle, la paroi anévrismale remodèle de façon dilatée au cours de cette protéolyse. La majorité des anévrismes sont une forme acquise d’expression médiale de la maladie athéromateuse. Les formes congénitales ou juvéniles se développent dans un contexte plus fréquemment génétique. Le traitement moderne de la maladie anévrismale est la mise en place d’endoprothèses étanches et la prévention de son évolutivité par des antiprotéases.