John Libbey Eurotext

Sciences sociales et santé

MENU

Les reconfigurations du « travail du patient » et de la relation thérapeutique lors de l’intégration d’un dispositif de télésurveillance médicale. Le cas de la diabétologie Volume 41, numéro 2, Juin 2023

Tableaux


Auteurs
* Sociologue, Université Gustave Eiffel, CNRS, École des Ponts, LATTS, 77454 Marne-la-Vallée, France
** Infirmière spécialiste clinique (mention maladies chroniques), Le Mans, France

L’analyse de la mise en œuvre d’un dispositif de télésurveillance médicale en diabétologie intégrant un algorithme de calcul des doses d’insuline montre en quoi ses usages contribuent à transformer le « travail du patient » et son expérience de l’autosurveillance de la glycémie, ainsi que la relation thérapeutique. Les patients développent diverses tâches supplémentaires inhérentes à l’appropriation du dispositif, dont un travail d’information qui se caractérise par diverses tactiques de visibilisation des données glycémiques. La mise à l’épreuve du nouvel outil va contribuer à construire la confiance en celui-ci et à stabiliser son usage, de même que la relation régulière avec les professionnels de santé situés à distance. Les tâches de calcul des doses d’insuline étant confiées à un algorithme, les soignants sont confrontés initialement au flou qui entoure l’accompagnement thérapeutique. Au fur et à mesure, la relation avec les patients tend à se repositionner autour de l’écoute, du soutien et de la réassurance, ce qui amène les praticiens impliqués dans le dispositif à faire la part belle à la dimension psychosociale dans la relation de soin qui s’établit à distance et à (re)découvrir la diversité et l’ampleur des tâches inhérentes au « travail du patient ».