John Libbey Eurotext

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

Évaluation du risque cardiovasculaire global chez les patients admis pour un syndrome coronaire aigu inaugural Volume 30, numéro 5, Septembre-Octobre 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
Service de cardiologie, centre hospitalier universitaire de Grenoble-Alpes, Grenoble, France
* Tirés à part

Dans une population européenne considérée comme à risque cardiovasculaire (RCV) modéré, identifier les individus qui présenteront un événement cardiovasculaire majeur est un défi. Cette étude observationnelle prospective recense de façon approfondie les facteurs de RCV et calcule le score de risque a posteriori de chaque patient entrant en unité de soins intensifs pour un syndrome coronaire aigu (SCA) à l’aide de la table de risque SCORE (pour systematic coronary risk evaluation) recommandée par l’European Society of Cardiology. Dans une cohorte de 57 patients âgés de 40 à 65 ans, 91 % présentaient un niveau de risque faible – < 5% de maladie cardiovasculaire fatale ou < 10 % de maladies cardiovasculaires fatales et non fatales à 10 ans –, la « veille » de leur événement. Le taux plasmatique de cholestérol lié à des lipoprotéines de basse densité (LDL-C) moyen était de 1,2 ± 0,45 g/L ; 35 % des patients avaient un taux de LDL-C < 1 g/L. Les scores basés sur les facteurs de RCV « communs » sont donc largement pris en défaut, et d’autres facteurs doivent être recherchés à l’échelle individuelle et surtout de risque imminent de rupture de plaque et de thrombose coronaire. Néanmoins, si ces tables de risque permettent d’induire individuellement des modifications comportementales dans le cadre de la prévention primaire, elles n’évaluent le risque qu’à l’échelle de la population.