JLE

Sexologies

MENU

Transidentités adolescentes : enjeux identitaires des adolescents transgenres Volume 32, numéro 1, Mars 2023

Auteurs
1 Équipe vulnérabilité, centre de recherches sur les fonctionnements et dysfonctionnements psychologiques (UR 7475) : université de Rouen-Normandie, Mont-Saint-Aignan, France ; UFR sciences de l’homme et de la société, bâtiment Freinet, Mont-Saint-Aignan, France
2 Équipe de recherche clinique de l’acte et psychosexualité (CAPS) composante URm RPpsy 15297, université de Poitiers, département de psychologie, Poitiers, France
3 Pédopsychiatrie de liaison, centre hospitalier universitaire de Rouen, Rouen, France
* Correspondence : Steve Bellevergue

L’apparition contemporaine des expressions de transidentités à l’adolescence a suscité de fortes réactions au sein de la communauté des chercheurs et des professionnels de santé en France. Le changement de paradigme de référence du transsexualisme au transgenrisme invite à construire de nouvelles normes, en dehors de la psychopathologie, mais également de nouvelles références, au-delà du seul modèle binaire de l’identité. L’adolescence se caractérise par ses enjeux identitaires et notre travail repose sur l’expression des transidentités dans cette population vulnérable. À partir du matériel verbal recueilli dans un dispositif groupal de 30 adolescents au cours de 10 séances, nous mettons en lumière l’importance de l’expression singulière de chaque adolescent pour se trouver dans son processus de double transition : enfant-adulte, genre assigné-genre vécu. En deuxième lieu, la place de la famille dans les discours adolescents de ce groupe rejoint l’importance du soutien familial comme facteur de protection contre les troubles co-occurrents à l’incongruence de genre. Enfin, les résultats montrent la particularité des investissements adolescents auprès des groupes de pairs, dont une partie se rencontrent sur les réseaux sociaux. Notre discussion s’articule autour des complexes intrications entre l’identité trans de l’adolescent, sa perception dans la sphère familiale, les soutiens extrafamiliaux et le corps réel, sexuel et social, perçu par l’adolescent et par le regard de l’autre.