JLE

Périnatalité

MENU

Premier confinement Covid-19 : impact émotionnel de l'absence du conjoint en maternité pour les couples et les dyades mère-enfant. Analyse qualitative Volume 15, numéro 4, Décembre 2023

Auteurs

L'épidémie de Covid-19 a eu un impact important sur l'organisation des maternités en France. Ainsi, lors du premier confinement strict du 20 mars au 5 mai 2020, l'entrée des conjoints a été interdite en suites de couches et limitée à quelques heures lors de l'accouchement. L'impact psychologique négatif de ce confinement sur les parturientes a fait l'objet de plusieurs études montrant une augmentation des symptomatologies anxio-dépressive sur cette période.

Cet article présente l'analyse qualitative des verbatims de ces femmes lors d'une de ces études (PHRC COVMUM) pour approcher le vécu émotionnel et les mouvements psychiques lors de cette séparation imposée à une période sensible du développement de la parentalité et du lien parent enfant lors des appels à 10 jours et 4 à 6 semaines post-partum.

L'analyse des discours des parturientes montre que l'isolement et la séparation du conjoint et en particulier lors de l'accouchement, a été un facteur de stress nécessitant la mobilisation des facteurs d'adaptation des femmes, de leurs conjoints et des nouveau-nés. Le soutien des équipes, d'abord elles-mêmes déstabilisées puis remobilisées, a été un point d'appui précieux. Le recours à une équipe psy est apparue comme une ressource intéressante à mettre en place pour dépister, soutenir et orienter ces femmes et leurs familles selon leurs besoins.