John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Préparation orthodontique préchirurgicale des classes II squelettiques au moyen d’un ancrage osseux par fil d’ostéosynthèse : à propos d’un cas Volume 92, numéro 1, Mars 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8
  • Figure 9
  • Figure 10
  • Figure 11

Tableaux

Auteurs
1 Faculté d’Odontologie, Université Claude Bernard Lyon 1, 11 rue Guillaume Paradin, 69008 Lyon, France
2 41 quai Fulchiron, 69005 Lyon, France
* Correspondance

Introduction

Le succès esthétique et fonctionnel d’une chirurgie d’avancée mandibulaire dépend souvent de la qualité de la préparation orthodontique qui l’a précédée. Afin d’être optimale, cette dernière doit notamment chercher à reproduire un décalage dentaire équivalent au décalage squelettique de classe II pour permettre un geste opératoire d’une amplitude suffisante.

Matériel et méthode

Le but de cet article est de présenter, grâce à un cas clinique, un nouveau dispositif d’ancrage postérieur mandibulaire, baptisé Abalakov, utilisé dans le cadre de ces préparations.

Résultats

Les modalités de pose et d’utilisation de ce simple fil d’ostéosynthèse, placé dans la partie antérieure de la branche montante mandibulaire sont exposées pas à pas, jusqu’au résultat final.

Discussion

Les avantages et l’efficacité de la technique sont ensuite discutés et comparés à d’autres alternatives de traitement.

Conclusion

De là, il est possible de conclure que ce nouveau dispositif est un moyen simple, confortable, peu onéreux et surtout reproductible et très efficace de distalisation en masse de l’arcade mandibulaire, avec un redressement net des incisives.