John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Première molaire permanente délabrée : jusqu’où peut-on être conservateur ? Volume 94, numéro 3-4, Septembre-Décembre 2023

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

Tableaux

Auteur
Service d’Odontologie Pédiatrique et CCMR O-Rares, CHRU Brabois, rue du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France
Faculté d’Odontologie, Département d’Odontologie Pédiatrique, Université de Lorraine, 7 avenue de la forêt de Haye, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France
Correspondance : magali.hernandez@univ-lorraine.fr

Introduction

C’est un fait rapporté dans la littérature : la première molaire permanente est la dent la plus fréquemment délabrée. Notre choix thérapeutique repose principalement sur deux critères cliniques : le degré de délabrement coronaire et l’atteinte du tissu pulpaire. En l’absence de nécrose du tissu pulpaire, le gradient thérapeutique suivant : coiffage pulpaire indirect, coiffage pulpaire direct, pulpotomie partielle, pulpotomie camérale doit être mis en œuvre avec pour objectif de maintenir la vitalité pulpaire quel que soit le degré de maturité de la molaire.

Discussion

En cas de nécrose du tissu pulpaire, si la dent est immature, l’arrêt de l’édification radiculaire et de la fermeture apicale requiert une technique d’apexification ou de régénération endodontique. Or le pronostic de ces dents nécrosées reste incertain à moyen et long termes (risque de fractures). Se pose alors la question de l’indication d’avulsion de la première molaire permanente (PMP).

Objectifs

Les principaux objectifs de cet article sont de présenter les moyens de conservation et leurs limites.

Conclusion

La décision de conservation d’une PMP repose sur plusieurs critères dont l’évaluation du statut pulpaire (qui reste problématique, surtout sur dent permanente immature) et la faisabilité de la restauration coronaire. La décision de conserver ou d’extraire une PMP doit faire l’objet d’une discussion pluridisciplinaire entre chirurgien-dentiste pédiatrique et spécialiste qualifié en orthopédie dento-faciale.