John Libbey Eurotext

L'Orthodontie Française

MENU

Physiopathologie du syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil Volume 90, numéro 4, Septembre-Décembre 2019 - Numéro spécial international : Troubles Respiratoires Obstructifs du Sommeil et Orthodontie

Auteurs

Introduction : L’étude de la physiopathologie du syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est indispensable pour comprendre
ses modalités diagnostiques et thérapeutiques. Matériels et Méthodes : Une revue de la littérature a été effectuée sur les données spécifiques à l’homme. Résultats : Deux aspects sont impliqués : d’une part, les mécanismes concourant à l’obstruction intermittente des voies aérifères supérieures (VAS) au cours du sommeil ; d’autre part, ses conséquences que sont les troubles neurocognitifs, la maladie cardiovasculaire et la dérégulation métabolique.
Discussion : L’obstruction des VAS peut être expliquée par des conditions anatomiques, mécaniques et neurofonctionnelles, en particulier le rétrocontrôle proprioceptif et chimique de l’activité neuromusculaire des VAS. La compréhension de l’impact du SAHOS a bénéficié des notions nouvelles de stress oxydant, d’inflammation systémique de bas grade, de la découverte d’agents sensibles à l’hypoxie et du rôle des cytokines. À l’origine de cette cascade d’événements : l’hypoxie intermittente chronique.