JLE

L'Orthodontie Française

MENU

Approche occlusodontique des asymétries Volume 73, numéro 2, 75e réunion scientifique de la S.F.O.D.F. – L'asymétrie (1re partie)

Auteurs

Les dysfonctions de l'appareil manducateur présentent des formes très variées, avec de multiples étiologies. Si, parmi celles-ci, les causes occlusales sont aujourd'hui minimisées par la plupart des auteurs, il est néanmoins admis que les asymétries représentent un facteur de risque d'apparition et de développement des pathologies dysfonctionnelles pour l'appareil manducateur. En présence de telles dysmorphoses, il est primordial de faire un dépistage des dysfonctions, suivi éventuellement d'un examen clinique spécialisé de l'appareil manducateur, complété si nécessaire par des examens complémentaires. Cette étape permet, à la fois, de poser l'indispensable diagnostic, d'évaluer les capacités d'adaptation et de proposer une attitude thérapeutique cohérente débutant toujours par des traitements réversibles et se prolongeant après réévaluation et validation de la justification, par la stabilisation des relations occlusales, phase où l'orthodontie intervient souvent.