JLE

Revue de neuropsychologie

MENU

Une nouvelle épreuve de mémoire prospective : Mem-Pro clinic Volume 13, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2021

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
Normandie Univ, UniCaen, PSL Université Paris, EPHE, Inserm, U1077, CHU de Caen, GIP Cyceron, Neuropsychologie et imagerie de la mémoire humaine, Pôle Formations recherche en santé, rue des Rochambelles, 14032, Caen cedex, France
* Correspondance

La mémoire prospective correspond à la capacité de se souvenir de réaliser une action à un moment précis du futur, soit après une période de temps (time-based), soit en réponse à la survenue d’un événement (event-based). Son évaluation en pratique clinique pourrait contribuer à l’objectivation des plaintes de mémoire prospective souvent rapportées par les personnes venant en consultation. Cet article présente une nouvelle épreuve de mémoire prospective nommée Mem-Pro clinic et composée de quatre tâches (deux time-based, deux event-based). Des données préliminaires ont été recueillies chez 50 participants, dont 35 participants sains jeunes et âgés, 13 patients atteints de la maladie d’Alzheimer et 2 patients présentant des troubles cognitifs légers. Les analyses réalisées montrent que l’épreuve est sensible au déclin de la mémoire prospective qui est souvent retrouvé au cours du vieillissement normal. Elle est surtout particulièrement sensible au déficit prononcé et généralisé de mémoire prospective qui caractérise la maladie d’Alzheimer, ce qui corrobore les plaintes rapportées par ces patients. Ces résultats soulignent l’utilité d’intégrer ce type d’épreuve au bilan neuropsychologique, notamment afin de mieux appréhender les difficultés rencontrées par les patients avec une plainte mnésique non objectivée par les tests classiques.