John Libbey Eurotext

Revue de neuropsychologie

MENU

Les modifications des processus exécutifs et de leurs substrats cérébraux avec l’avancée en âge Volume 11, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2019

Auteur
Unités de recherche GIGA-CRC In Vivo Imaging et Psychologie et neuroscience cognitive, Université de Liège,
allée du VI-août-8 (B30),
4000 Liège, Belgique
Fond national belge pour la recherche scientifique, FRS-FNRS
* Correspondance
  • Mots-clés : fonctionnement exécutif, vieillissement
  • DOI : 10.1684/nrp.2019.0503
  • Page(s) : 93-9
  • Année de parution : 2019

Des modifications du fonctionnement exécutif ont été rapportées lors du vieillissement normal. Ces modifications n’apparaissent toutefois pas globales, et des dissociations ont été observées pour quasi chaque fonction, telles que des processus contrôlés d’inhibition altérés mais des processus automatiques intacts. L’efficacité des processus non exécutifs impliqués dans les tâches semble influencer les capacités exécutives, de même que certains aspects non cognitifs. Au niveau cérébral, le fonctionnement exécutif des personnes âgées se caractérise par des patterns cérébraux spécifiques (et différents de ceux utilisés par des personnes jeunes), mais qui ne permettent pas toujours d’optimiser la performance. Les raisons du dysfonctionnement exécutif lors du vieillissement normal apparaissent donc multi-déterminées ; il s’agira par conséquent dans les travaux futurs d’identifier les caractéristiques individuelles qui permettent de conserver un fonctionnement exécutif optimal avec l’avancée en âge.