John Libbey Eurotext

Revue de neuropsychologie

MENU

Le langage pragmatique : un oublié de la cognition sociale Volume 15, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2023

Illustrations


  • Figure 1

Tableaux

Auteur
Laboratoire C2S (Cognition, Santé, Société), UR 6291, Université de Reims Champagne Ardenne, 57 rue Pierre Taittinger, BP 30, 51 571 Reims cedex
* Correspondance : S. Caillies

Cette mini-synthèse fait état des avancées sur le traitement du langage pragmatique. Le langage pragmatique désigne un ou plusieurs énoncés qui requièrent la mobilisation d’habiletés pragmatiques pour être compris : aller au-delà de ce que le locuteur semble signifier en considérant divers éléments du contexte d’énonciation. Ces habiletés pragmatiques sont prédictives chez l’enfant de la qualité des relations sociales futures, illustrant la pertinence de les évaluer, voire de les soutenir. Pourtant, les données sur leur développement demeurent encore aujourd’hui peu nombreuses et il existe peu d’outils d’évaluation disponibles, alors même que ces dernières décennies ont été marquées par la mise en évidence de déficit pragmatique ou de difficultés pragmatiques dans de nombreux troubles, qu’ils soient acquis ou développementaux. Certaines formes de langage pragmatique telle l’ironie constituent des voies prometteuses d’évaluation de ces habiletés. Cette synthèse présente quelques recommandations pour l’élaboration d’une batterie développementale d’évaluation et illustre, à travers la présentation de deux études expérimentales, que les variables explicatives des difficultés pragmatiques observées peuvent différer en partie en fonction du trouble développemental.