John Libbey Eurotext

Revue de neuropsychologie

MENU

La neuro-réhabilitation de la cognition sociale en réalité virtuelle immersive : lubie technologique ou véritable opportunité ? Volume 14, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2022

Illustrations

  • Figure 1.
  • Figure 2.

Tableaux

Auteurs
Service de neuropsychologie et de neuroréhabilitation, Département des neurosciences cliniques, Centre hospitalier universitaire Vaudois, Lausanne, Suisse
* Correspondance : A. A. Sokolov

La cognition sociale englobe les capacités nécessaires à la compréhension des situations sociales afin d’agir de manière adéquate en société. Par conséquent, les déficits socio-cognitifs ont un retentissement délétère indéniable sur la vie quotidienne. Ces troubles ne concernent pas uniquement la population psychiatrique (typiquement la schizophrénie ou l’autisme), mais ils accompagnent fréquemment les troubles neurologiques acquis, neurodégénératifs, et neurodéveloppementaux. Avec l’avènement des nouvelles technologies dans les sciences humaines et médicales, la question de la pertinence du traitement des troubles de la cognition sociale en réalité virtuelle (RV) immersive se pose. Dans cet article de synthèse, nous présentons cinq programmes de réhabilitation de la cognition sociale en RV. Puis, nous exposons les avantages de la RV immersive en neuro-réhabilitation de la cognition sociale : sa validité écologique, son intégration du langage corporel dans les stimuli sociaux, le gain motivationnel, sa capacité à offrir un univers technologique sur mesure standardisé, ainsi que la possibilité d’analyser des signaux comportementaux et physiologiques afin de comprendre les mécanismes sous-jacents aux troubles de la cognition sociale. Nous concluons en exposant les limites de la RV immersive et soulignons l’immense potentiel des approches neuropsychologiques d’évaluation et de réhabilitation de la cognition sociale en RV immersive, moyennant des efforts supplémentaires de développement.