John Libbey Eurotext

Revue de neuropsychologie

MENU

Interventions musicales, musicothérapie et maladie d’Alzheimer Volume 15, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2023

Illustrations


  • Figure 1.
Auteurs
Inserm U1077, EPHE, Université de Caen Normandie, PSL Université, CHU de Caen, GIP Cyceron, Neuropsychologie et imagerie de la mémoire humaine, 14032 Caen, France <herve.platel@unicaen.fr>
* Correspondance : H. Platel

Il existe de nombreuses pratiques cliniques de l’utilisation de la musique auprès de patients Alzheimer ou apparentés. Celles-ci suscitent généralement une grande satisfaction des patients et des aidants, cependant on regrettera une hétérogénéité flagrante des actions et des formations, et la plupart du temps aucune mesure d’efficacité n’est réalisée. Ainsi, il reste à démontrer qu’en de nombreuses circonstances « l’effet » clinique (amélioration physiologique, cognitive, comportementale ou psychologique) a pour cause directe l’écoute de la musique ou sa pratique. Ces dernières années, l’apport des travaux de neurosciences (neuropsychologie clinique, neuroimagerie fonctionnelle) sur cette question a permis une meilleure connaissance des substrats neuraux de la musique (perception, mémoire et émotion) et des interactions entre différents domaines de la cognition (langage, raisonnement, attention…). La littérature dans ce domaine arrive aujourd’hui à un niveau de maturité qui permet de proposer aux malades d’Alzheimer une palette d’actions « musicothérapeutiques » ciblées et raisonnées dans leurs prescriptions, avec des objectifs thérapeutiques clairs dont nous donnerons des exemples.