John Libbey Eurotext

Revue de neuropsychologie

MENU

Impact de la Covid-19 sur les symptômes de dépression et d’anxiété des femmes enceintes : une revue de littérature Volume 13, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2021

Auteurs
1 Département de psychologie de la faculté des Arts et des Sciences de l’université de Montréal, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Montréal
2 Ph. D., Professeure titulaire au département de Psychologie de la Faculté des Arts et des Sciences de l’Université de Montréal, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, Montréal
* Correspondance

La pandémie de la Covid-19 implique l’adoption de mesures d’hygiène et la pratique de la distanciation sociale. Ces contraintes sont susceptibles de nuire à la santé psychologique des femmes enceintes, une population vulnérable aux symptômes de dépression et d’anxiété. L’objectif de la recherche est de faire une revue de littérature afin d’observer comment les facteurs de stress de la Covid-19 influencent la santé mentale des femmes enceintes. Nous faisons l’hypothèse que la prévalence des symptômes de dépression et d’anxiété sera plus élevée en raison de la crise. Nous faisons aussi l’hypothèse que les femmes qui bénéficient d’un meilleur soutien social auront des symptômes moins sévères. La plupart des articles ont confirmé ces hypothèses et ont montré que la santé mentale des femmes enceintes avait été affectée par la pandémie. L’adoption d’habitudes de vie saine et le soutien social jouaient un rôle protecteur auprès des femmes enceintes. Il a été démontré que le stress, l’anxiété et la dépression de la femme enceinte ont des effets sur le développement cognitif et émotionnel de leur bébé. Les facteurs de protection sont donc à promouvoir afin de favoriser le bien-être des femmes enceintes et de leur enfant lors d’une crise sanitaire mondiale.