JLE

Revue de neuropsychologie

MENU

Identité et maladie d’Alzheimer Volume 16, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2024

Illustrations


  • Figure 1.

Tableaux

Auteurs
1 Inserm, U1077, EPHE, UniCaen, Normandie Université, PSL Université Paris, CHU de Caen, GIP Cyceron, Neuropsychologie et Imagerie de la mémoire humaine (NIMH), 14000 Caen, France
2 Wivy (wivy.fr), 33 rue Nationale, 59000 Lille, France
3 Institut de recherche en sciences sociales (IRSS), Université de Liège, Belgique
* Correspondance : J.-F. Orianne

Largement associés à la mémoire, les processus identitaires constituent tout à la fois un enjeu clinique majeur et une thématique de recherche pluridisciplinaire importante dans le cas de la maladie d’Alzheimer. Cette brève revue de la littérature vise à rapporter des résultats significatifs concernant les processus identitaires des personnes présentant une maladie d’Alzheimer, ainsi que les méthodes d’accompagnement les plus récentes faisant l’objet d’évaluations scientifiques. Les résultats montrent clairement qu’un sentiment minimal de continuité persiste, bien que certains aspects de l’identité soient perturbés par la maladie d’Alzheimer, entraînant des difficultés de mise à jour de l’identité et des informations personnelles moins détaillées. Les troubles du comportement consécutifs à ces difficultés identitaires exigent un accompagnement approprié. Toutefois, les méthodes actuelles se concentrent principalement sur la mémoire autobiographique, négligeant d’autres aspects de l’identité. Ainsi, de nouvelles études sont nécessaires pour évaluer des approches innovantes de l’accompagnement identitaire, notamment celles basées sur le jeu et la prise de rôle qu’il favorise.