John Libbey Eurotext

Neurologie.com

MENU

La thrombolyse cérébrale chez les patients âgés de plus de 80 ans Volume 1, numéro 1, Mars 2009

Auteur
Unité neurovasculaire, Hôpital Neurologique de Lyon

Peu de patients âgés de plus de 80 ans ont été inclus dans les grands essais thérapeutiques évaluant l’activateur tissulaire du plasminogène (tPA) dans l’infarctus cérébral. Il est difficile d’apprécier l’efficacité de la thrombolyse cérébrale chez les sujets âgés en l’absence d’études contrôlées randomisées. Aux États-Unis, au Canada ou en Suisse, la thrombolyse intraveineuse des infarctus cérébraux est autorisée après 80 ans. En revanche, pour l’Agence européenne du médicament, le tPA n’est pas indiqué pour le traitement des infarctus cérébraux après 80 ans. La majorité des études ouvertes réalisées chez les sujets âgés est rassurante concernant le profil de sécurité (en particulier en ce qui concerne le risque d’hémorragie cérébrale et l’absence d’excès de mortalité). L’IRM multimodale préthérapeutique peut apporter des renseignements utiles dans l’évaluation du rapport bénéfice/ risque de la thrombolyse chez les patients âgés. Il ne semble pas justifié d’exclure les patients du traitement thrombolytique uniquement sur la base de leur âge.