JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Vascularite leucocytoclasique et néphrite interstitielle aiguë après vaccin à SARS-CoV-2 inactivé Volume 18, numéro 4, Juillet 2022

Illustrations


  • Fig. 1

  • Fig. 2

  • Fig. 3

  • Fig. 4

  • Fig. 5
Auteurs

Les vaccins contre le SRAS-CoV-2 sont administrés dans le monde entier. La plupart des effets secondaires sont légers et spontanément résolutifs, avec peu de cas signalés de réactions graves. Nous rapportons un cas de vascularite leucocytoclasique avec insuffisance rénale aiguë à la suite d’un vaccin à SARS-CoV-2 inactivé, unique pour sa présentation visuelle spectaculaire et sa réponse rapide au traitement. Il s’agit d’un homme âgé de 58 ans présentant de la fièvre, des arthralgies et un purpura vasculaire au niveau des quatre membres, le tout associé à une insuffisance rénale aiguë nécessitant une hémodialyse neuf jours après la vaccination anti-COVID-19. La biopsie cutanée a révélé une vascularite leucocytoclasique et la biopsie rénale une néphrite tubulo-interstitielle aiguë. Le purpura vasculaire s’est résolu 7 jours après le début du traitement par prednisone, mais le patient a conservé une insuffisance rénale chronique modérée. L’analyse et les enquêtes sur les complications et les événements indésirables induits par les vaccins anti-COVID-19 pourraient améliorer notre compréhension de la pathogenèse sous-jacente.

SARS-CoV-2 vaccines are being administered worldwide. Most side effects are mild and self-limiting with few reported cases of severe reactions. We report a case of leukocytoclastic vasculitis with acute kidney failure following aninactivated SARS-CoV-2 vaccine, unique for its dramatic visual presentation and its rapid response to treatment. This is the case of a 58years-old man presenting with fever, arthralgias and vascular purpura on his limbs associated with acute kidney failure requiring hemodialysis nine days after anti-COVID-19 vaccination. Skin biopsy revealed a leukocytoclastic vasculitis and a renal biopsy showed an acute tubulointerstitial nephritis. The vascular purpura resolved 7days after initiating treatment with prednisone but the patient remains in chronic renal failure. The analysis and investigation of the complications and adverse events induced by anti-COVID-19 vaccines could increase our understanding of the underlying pathogenesis.