JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Transplantation rénale du sujet âgé Volume 2, numéro 1, Février 2006

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

Tableaux


  • Tableau 1
Auteurs

Le nombre de transplantations rénales réalisées chez le sujet âgé est en constante augmentation depuis ces dix dernières années. On observe d'une part une augmentation de la prévalence de l'insuffisance rénale chronique chez les sujets âgés, à l'origine d'une augmentation de la demande. D'autre part, les résultats de la transplantation sont supérieurs à ceux de la dialyse en termes de survie et de qualité de vie. Un des inconvénients de cette pratique, en ces temps de pénurie d'organe, est de pénaliser les sujets plus jeunes en les privant de greffons ou en prolongeant leur temps d'attente. Afin de réduire ce risque, le pool des donneurs a été élargi à des sujets plus âgés et des programmes visant à réserver ces reins âgés pour des receveurs âgés ont vu le jour. Les premiers résultats à court et moyen terme de ce type de transplantation sont encourageants avec une excellente survie des patients et des greffons (86 et 80 % à un an respectivement) et une bonne fonction rénale.

For ten years, an increase in the number of elderly patients on renal transplant waiting lists has occured. In an attempt to close the widening gap between supply and demand and because the demand for kidneys for younger patients already surpasses the supply, transplant physicians nowadays accept organs from older donors that might have been deemed inappropriate in the past. Programs of age matching between donors and recipients and of dual-kidneys transplantation have emerged. The initial results of these programs are encouraging with excellent patient and graft survival at one and three years.