JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Tabagisme chez les patients hémodialysés chroniques : prévalence et morbidité cardiovasculaire Volume 19, numéro 7, Décembre 2023

Auteurs
1 Université Caddi Ayad, faculté de médecine de Marrakech, service de néphrologie, dialyse et transplantation rénale, Marrakech, Maroc
2 Université Ibn Zohr, faculté de médecine de Agadir, service de médecine communautaire, médecine préventive, santé publique et hygiène, Agadir, Maroc
Correspondance : W. Fadili
fadili.wafaa@gmail.com

Introduction

Le tabagisme est fréquent chez les patients hémodialysés chroniques qui sont caractérisés par un risque cardiovasculaire élevé. L’objectif de notre étude était de déterminer la prévalence du tabagisme et le risque cardiovasculaire associé chez les patients hémodialysés chroniques.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude transversale multicentrique sur une période de 4 mois, de juillet à octobre 2021, dans la province d’Agadir.

Résultats

Parmi les 245 patients interrogés, 9,4 % étaient des tabagiques actuels et 16,7 % étaient des anciens tabagiques. En comparaison aux patients non tabagiques, les fumeurs anciens et actuels avaient plus de comorbidités, une pression artérielle diastolique plus élevée, une ultrafiltration moyenne plus importante et un plus grand nombre de traitements antihypertenseurs. En analyse multivariée, le tabagisme actif était significativement associé à la présence d’une maladie cardiovasculaire.

Conclusion

Le tabagisme représente un facteur de risque cardiovasculaire important et modifiable chez les patients hémodialysés chroniques.