JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Néphrotoxicité médicamenteuse Volume 14, numéro 3, Mai 2018

Illustrations


  • Fig. 1

Tableaux


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3

  • Tableau 4

  • Tableau 5

  • Tableau 6

  • Tableau 7
Auteur

La néphrotoxicité médicamenteuse (NTx) demeure un problème d’actualité, avec des conséquences économiques et médicales. Elle affecte tous les segments de néphron. La récupération de la fonction rénale repose sur l’identification des facteurs de risque, un diagnostic précoce, l’arrêt (si possible) rapide de l’agent causal et, dans certains cas, un traitement d’appoint. La prévention réside en l’identification de marqueurs précoces de la NTx, la correction des facteurs de risque, l’évaluation initiale de la fonction rénale pour une adaptation posologique adéquate, ainsi que l’exclusion d’autres facteurs néphrotoxiques. Il a été récemment proposé une standardisation du phénotype de l’atteinte rénale iatrogénique et de nouveaux marqueurs de toxicité rénale permettant un diagnostic précoce, et donc une meilleure prise en charge de la néphrotoxicité.

Drug-induced nephrotoxicity (DIN) remains a current problem with economic and medical consequences. It affects all nephron segments. Recovery of renal function is based on the identification of risk factors, early diagnosis of renal disease, rapid (if possible) cessation of the causative agent and, in some cases, adjunctive therapy. Prevention is based on identification of early markers of DIN, correction of risk factors, initial assessment of renal function for adequate dosage adjustment and exclusion of other nephrotoxic factors. It has recently been proposed to standardize the phenotype of iatrogenic renal disease and, on the other hand, new markers of renal toxicity allowing early diagnosis and therefore better management of nephrotoxicity.