JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Facteurs associés à la symptomatologie dépressive chez les patients hémodialysés chroniques du centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (Burkina Faso) Volume 12, numéro 4, Juillet 2016

Tableaux


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3

  • Tableau 4

  • Tableau 5
Auteurs

Objectif

Il s’agit de déterminer les facteurs associés à la symptomatologie dépressive chez les patients hémodialysés chroniques au centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou (CHU-YO).

Patients et méthodes

Nous avons réalisé une étude transversale descriptive, du 2 juin au 30 juillet 2014, incluant les patients hémodialysés chroniques de l’unité d’hémodialyse du CHU-YO. La fréquence des séances d’hémodialyse était d’une tous les quatre à cinq jours. Nous avons utilisé la version française de l’échelle psychométrique de dépression de Hamilton pour évaluer la symptomatologie dépressive. Les facteurs associés à la dépression ont été identifiés après analyse descriptive et explicative.

Résultats

La symptomatologie dépressive a été repérée chez 140 patients sur les 162 inclus dans l’étude, soit une prévalence de 86,4 %. La moyenne d’âge des patients déprimés était de 38,9±12,9 ans. En analyse bivariée, le risque d’avoir une symptomatologie dépressive était de 1,5 fois pour les femmes, 1,7 fois pour les patients ayant une anémie sévère, 1,5 fois pour les porteurs de cathéter d’hémodialyse et 1,8 fois en cas d’ancienneté en hémodialyse inférieure à six mois. En analyse multivariée, le sexe et l’ancienneté en hémodialyse étaient les facteurs associés à la survenue de la symptomatologie dépressive.

Conclusion

Notre étude confirme la fréquence élevée de la symptomatologie dépressive chez les patients en hémodialyse. Afin d’améliorer la prise en charge globale des patients en hémodialyse, nous suggérons un dépistage systématique de la symptomatologie dépressive et sa prise en charge spécifique.

Objective

To determine the factors associated with depressive symptoms in chronic hemodialysis patients at centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou (CHU-YO).

Patients and methods

The study was cross sectional and descriptive, from June 2nd to July 30th, 2014. We included chronic hemodialysis patients of CHU-YO. The frequency of hemodialysis sessions was of every four to five days. The French version of Hamilton depression psychometric scale was used to assess depressive symptoms. The factors associated with depression were identified after descriptive and explanatory analysis.

Results

Depressive symptoms were identified in 140 of the 162 patients included in the study, or a prevalence of 86.4%. The average age of the 140 patients was 38.9±12.9years. In bivariate analysis, the risk of having depressive symptoms was 1.5 times for women, 1.7 times for patients with severe anemia, 1.5 times for hemodialysis catheter holders, 1.8 both in case of duration in hemodialysis less than six months. In multivariate analysis, gender and duration in hemodialysis were factors associated with the occurrence of depressive symptomatology.

Conclusion

Our study confirms the high frequency of depressive symptoms in patients on hemodialysis. To improve the overall care of hemodialysis patients, we suggest routine screening for depressive symptoms and specific support.