John Libbey Eurotext

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Actualités et perspectives dans l’estimation du débit de filtration glomérulaire Volume 19, numéro 1, Février 2023

Tableaux

Auteurs
1 Université Paris Est Créteil, Inserm U955, Institut Mondor de recherche biomédicale (IMRB), 8, rue du Général Sarrail, 94010 Créteil cedex, France
2 Hôpitaux universitaires Henri Mondor, AP-HP, Service de néphrologie et transplantation, Fédération hospitalo-universitaire « Innovative therapy for immune disorders », 1, rue Gustave Eiffel, 94010 Créteil, France
3 Hôpital Bichat, AP-HP, Département de physiologie-explorations fonctionnelles, 46, rue Henri Huchard, 75018 Paris et Université Paris Cité, Paris, France
4 Université de Liège, CHU de Liège, Département de néphrologie, dialyse, transplantation, Avenue de l’hôpital, 14000 Liège, Belgique
5 Hôpital universitaire Carémeau, Département de néphrologie, dialyse, aphérèse, 4, rue du Professeur Robert Debré, 30900 Nîmes, France
Correspondance : T. Stehlé

Le débit de filtration glomérulaire (DFG) est estimé à partir d’équations prenant en compte la concentration sérique ou plasmatique de marqueurs endogènes (créatinine et/ou cystatine C) et des données démographiques (âge, sexe, ± origine ethnique). Ces équations sont justes à l’échelle populationnelle, mais fréquemment inexactes à l’échelle individuelle. L’équation Chronic Kidney Disease-Epidemiology Collaboration (CKD-EPI), basée sur la créatinine, publiée en 2009 (CKD-EPIcr-2009), et l’équation CKD-EPI de 2012, basée sur la créatinine et la cystatine C, ont été recalibrées en 2021 afin d’éliminer leurs facteurs correctifs ethniques dédiés aux sujets Noirs américains. Toutes les équations CKD-EPI basées sur la créatinine surévaluent le DFG réel chez les sujets de moins de 30 ans. L’équation Full Age Spectrum (FAS), applicable sur tout le spectre d’âge (de la pédiatrie au grand âge), résolvait ce problème, mais restait suboptimale aux valeurs basses de DFG. L’équation European Kidney Function Consortium (EKFC) publiée en 2021 est une amélioration de l’équation FAS, qui inclut également le facteur Q (créatinine médiane en population générale). Elle est applicable sur tout le spectre d’âge, et performante aux valeurs basses et normales de DFG. La nouvelle équation CKD-EPI basée sur la créatinine (CKD-EPIcr-2021) sous-évalue le DFG chez les sujets Noirs américains et le surévalue chez les non-Noirs américains. Chez les sujets européens et africains, CKD-EPIcr-2021 surévalue le DFG réel et ne doit pas être adoptée. L’équation EKFC, qui est performante dans cette population, l’est aussi chez les sujets européens Noirs et les Africains, à condition d’utiliser des facteurs Q dédiés.