JLE

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

Prévenir les décès par coqueluche des moins de six mois : vaccination de la femme enceinte Volume 25, numéro 3-4, Juillet-Décembre 2023

Auteur
Ex-Directrice de recherche Institut Pasteur ; Ex-directrice du Centre National de Référence de la coqueluche et Expert indépendant ; 4 rue Christophe Colomb, 75008 Paris
* Correspondance : N. Guiso

La coqueluche est une maladie respiratoire, très contagieuse, pouvant être dramatique voire létale chez les nourrissons de moins de deux mois, qui ne peuvent être vaccinés. Vacciner les femmes enceintes contre la coqueluche permet de protéger les nouveau-nés grâce au passage transplacentaire d’anticorps anticoquelucheux. Pratiquée dans plusieurs pays étrangers, certains depuis plusieurs années, cette vaccination se montre très bien tolérée, sans danger pour la mère et l’enfant et efficace. Elle est recommandée à chaque grossesse entre 20 et 36 semaines d’aménorrhée. Cette vaccination permet au nourrisson d’éviter une maladie sévère. Il sera ensuite complètement protégé après sa primo-vaccination et son premier rappel. La vaccination de la femme enceinte ne doit cependant pas faire oublier les rappels vaccinaux des personnes entourant les nourrissons.