John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

La transition chez l’adolescent atteint d’obésité Volume 24, numéro 3-4, juillet-décembre 2022

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
1 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, CHU Trousseau, Centre de Compétence Maladies Rares PRADORT (Syndrome de PRADer-Willi et autres Obésités Rares avec Troubles du comportement alimentaire), Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques, 26 avenue du Dr Arnold Netter, 75012 Paris
2 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, CHU Pitié-Salpêtrière, Service de nutrition, Centre de Référence Maladies Rares PRADORT (Syndrome de PRADer-Willi et autres Obésités Rares avec Troubles du comportement alimentaire), 47-83 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris
3 Sorbonne Université/INSERM, Unité de Recherche : Nutrition and obesities; systemic approaches (NutriOmics), Paris
* Correspondance : B. Dubern

L’obésité, définie par un excès de masse grasse ayant des conséquences néfastes pour la santé, est une pathologie chronique souvent associée à des comorbidités lorsqu’elle persiste à l’âge adulte. L’accompagnement des adolescents en situation d’obésité est donc important lors du passage à l’âge adulte afin d’éviter une aggravation clinique. Ce risque est particulièrement important dans le cas des obésités génétiques (monogéniques ou syndromiques), ce d’autant qu’il s’agit aussi une période de fragilité avec une dimension psychosociale particulièrement importante. Des organisations dédiées ont vu le jour ces dernières années comme des plateformes de transition afin de faciliter la coordination entre les professionnels de santé et aider ces jeunes à intégrer leur parcours de soins d’adulte.