John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Pédiatrie

MENU

Entretiens pédiatriques et judiciaires : place des entretiens filmés Volume 24, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2022

Auteurs
1 Pédiatre-médecin légiste, Centre Hospitalier Régional d’Orléans, responsable de l’UAPED (Unité d’accueil pédiatrique enfance en danger), 14 avenue de l’hôpital, 45100 Orléans La Source
2 Adjudante formée à l’audition des mineurs victimes, 7 boulevard Marie Stuart, 45000 Orléans
3 Pédiatre-médecin légiste, Centre Hospitalier Régional d’Orléans, responsable de l’UAPED (Unité d’accueil pédiatrique enfance en danger), 14 avenue de l’hôpital, 45100 Orléans La Source
Correspondance : B. Tisseron

Les entretiens des enfants victimes de violences réalisés par des médecins ne sont jamais filmés. Les enfants peuvent dans certaines situations être auditionnés par des enquêteurs gendarmes ou policiers, à la gendarmerie ou au commissariat, mais aussi dans des structures telles que des Unités d’Accueil Pédiatriques Enfance en Danger (UAPED), structures hospitalières. La loi exige pour que les auditions soient filmées pour des faits à caractère sexuels. Mais il est préconisé que ces auditions filmées soient étendues aux faits les plus graves.