John Libbey Eurotext

Médecine Thérapeutique / médecine de la reproduction

MENU

Prise en charge du nouveau-né cryptorchide : un travail d’équipe médico-chirurgical Volume 9, numéro 2, Mars-Avril 2007

Auteurs
Service de Pédiatrie, CHU de Nice, Pôle de Pédiatrie, Hôpital Archet 2, Route de Ginestière, 06202 Nice Cedex, Service de Chirurgie Pédiatrique, CHU de Nice, Pôle de Pédiatrie, Hôpital Archet 2, Route de Ginestière, 06202 Nice Cedex

La cryptorchidie, principale anomalie de la différenciation sexuelle masculine, en augmentation de fréquence ces dernières décennies, est sans doute liée à une dysgénésie testiculaire impliquant des mécanismes génétiques, hormonaux et environnementaux qui perturbent l’embryogenèse et le développement gonadique fœtal. Elle est un facteur de risque d’infécondité et augmente celui de cancer du testicule à l’âge adulte.La prise en charge du nouveau-né cryptorchide en maternité repose sur un diagnostic clinique, complété d’une évaluation des facteurs de risque familiaux et environnementaux. Un bilan biologique est prescrit en fonction du caractère uni ou bilatéral de la cryptorchidie et de la présence d’anomalies cliniques associées.Les parents sont informés de la possibilité d’une évolution spontanément favorable avant l’âge d’un an, mais aussi des modalités thérapeutiques qui s’imposent en cas de migration insuffisante : traitement hormonal, chirurgical. L’orchidopexie sera programmée entre 1 et 2 ans, sauf cas particulier.