John Libbey Eurotext

Médecine Thérapeutique / médecine de la reproduction

MENU

Phéochromocytome et grossesse : à propos d’un cas Volume 9, numéro 2, Mars-Avril 2007

Auteurs
Interne DES Gynécologie-Obstétrique, Service de Gynécologie Obstétrique et Médecine de la Reproduction, Hôpital Morvan, 5 avenue Foch, 29200 Brest, France, Médecin Praticien Hospitalier, Service d’Endocrinologie et Maladies Métaboliques, Hôpital de la Cavale Blanche, Brest, Médecin Praticien Hospitalier, Service d’Urologie, Hôpital de la Cavale Blanche, Brest, Médecin Praticien Hospitalier–Pr. des Universités, Service de Gynécologie Obstétrique et Médecine de la Reproduction, Hôpital Morvan, Brest

Le phéochromocytome est une pathologie rare dans la population générale. La femme enceinte peut y être confrontée et cela modifie considérablement le pronostic materno-fœtal. La difficulté réside plus dans l’évocation de cette pathologie que dans sa mise en évidence qui repose sur des dosages biologiques facilement accessibles, associés à une technique d’imagerie adaptée à la grossesse. Nous présentons le cas d’une patiente initialement adressée pour une prééclampsie, chez laquelle le diagnostic précoce de la maladie a permis une issue favorable de la grossesse ainsi que le traitement curatif de son hypertension.