JLE

Médecine de la Reproduction

MENU

Les grands espoirs de progrès en biologie Volume 22, supplément 2, Septembre 2020

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4
Auteurs
Gynécologie médicale et médecine de la reproduction, hôpital Jean Verdier, Bondy, France
* Tirés à part

Identifier l’ovocyte compétentLa réussite d’une prise en charge en assistance médicale à la procréation (AMP), toutes techniques confondues, repose majoritairement sur l’ovocyte, responsable à 70 ou 80 % de l’obtention d’une naissance vivante [1]. Les spermatozoïdes et l’utérus n’y participent qu’aux environs de 10-15 % chacun. La question de la qualité ovocytaire est donc centrale et très souvent sous-estimée par les couples. L’identification de l’ovocyte compétent est difficile en l’absence de [...]