John Libbey Eurotext

Médecine de la Reproduction

MENU

La contraception hormonale masculine : état des connaissances Volume 24, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2022

Illustrations

  • Figure 1.

Tableaux

Auteur
Service de gynécologie médicale, orthogénie et sexologie, CHU de Lille, hôpital Jeanne de Flandre, Lille, France
Service d’assistance médicale à la procréation et préservation de la fertilité, CHU de Lille, hôpital Jeanne de Flandre, Lille, France
Service d’andrologie, CHU de Lille, hôpital Claude Huriez, Lille, France

La contraception permet, au sein d’un couple hétérosexuel, d’avoir une sexualité la plus épanouie possible tout en se protégeant contre la survenue d’une grossesse non désirée. Dans une majorité de couples, la contraception est assumée par les femmes. Actuellement, les méthodes de contraception masculines les plus couramment utilisées sont le préservatif masculin et la vasectomie. De nombreuses autres stratégies, comme la contraception thermique et des méthodes hormonales, ont été proposées et évaluées. Le but de cette revue est de dresser un état des lieux des différentes méthodes de contraception hormonales masculines qui pourraient un jour être envisagées.