John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Reprogrammation des rythmes circadiens chez les aveugles par la mélatonine Volume 2, numéro 6, Novembre - Décembre 2000

Auteurs
  • Année de parution : 2001

La plupart des aveugles ont des rythmes circadiens désynchronisés, tendant à s'allonger pour durer plus de 24 heures, ce qui est à l'origine d'insomnies et d'une tendance à l'endormissement diurne. Une équipe de Portland, aux Etats-Unis, a testé si l'administration d'une dose quotidienne de mélatonine à heure très régulière pouvait resynchroniser le rythme circadien sur une période normale de 24 heures. Ils ont donc mis en place une étude en cross-over chez 7 patients totalement aveugles qui avaient des\rrythmes désynchronisés. Les patients ont reçu 10 mg de mélatonine ou un placebo chaque jour, une heure avant leur heure habituelle de coucher et ce pendant 3 à 9 semaines. Avant traitement, leurs rythmes circadiens étaient variablement allongés, entre 24,2 et 24,9 heures (figure A). Ces rythmes n'ont pas été modifiés par le placebo (figure B). En revanche, chez 6 des 7 patients, l'administration de mélatonine a permis de régler le rythme circadien sur une durée de 24 heures (figure C). Les sujets ont passé moins de temps éveillés après un endormissement initial et l'efficacité du sommeil a été meilleure. Il a été possible de poursuivre le traitement en diminuant la dose chez 3 patients au long terme avec une persistance des effets positifs de resynchronisation. L'administration de mélatonine peut donc aider à resynchroniser les rythmes circadiens chez la plupart des aveugles dont les rythmes ont tendance à s'allonger progressivement.

Sack R.L. et al. 2000. Entrainment of free-running circadian rhythms by melatonin in blind people. N Engl J Med 343 : 1070-1077.